Les Crus Bourgeois à nouveau classés en 3 niveaux

OlivierCuvelier

A une large majorité de 78%, les membres de l’Alliance des Crus Bourgeois viennent de voter une modification de leur système. A partir de 2020, les vins du Médoc seront à nouveau classés en trois niveaux.

Depuis 2009, une nouvelle démarche de qualité a été homologuée afin de sélectionner les “Crus bourgeois” de l’année. Dégustés plusieurs fois par des jurys d’experts pour valider leur classification, les bouteilles sélectionnées sont frappées d’un sticker avec un numéro unique et un code QR permettant au consommateur d’accéder à une série d’infos sur le vin. Revue à chaque nouveau millésime, le nombre de Crus bourgeois varie entre 250 et 300. Le 20 septembre dernier, l’Alliance a fait connaître sa nouvelle Sélection officielle pour le millésime 2014 qui comprend 278 Crus bourgeois. Ces vins représentent environ 33 % de la surface viticole du Médoc sur les très prestigieuses AOC Médoc, Haut-Médoc, Listrac-Médoc, Moulis, Margaux, Pauillac et Saint-Estèphe.

Récemment élu président en remplacement de feu Frédéric de Luze, Olivier Cuvelier vient d’annoncer l’approbation par les membres d’un nouveau cahier de charges qui va permettre à la famille des Crus Bourgeois du Médoc de se tourner vers les pouvoirs publics pour les accompagner dans la mise en oeuvre d’un nouveau Classement tant attendu. Les trois niveaux seront : Crus Bourgeois Exceptionnels en haut de la pyramide, suivis des Crus Bourgeois Supérieurs et des Crus Bourgeois. Retour donc en 2020 à la situation d’avant 2009 et au classement historique de 1932…

A titre de mémoire, voici la liste des huit crus « Exceptionnels » de 2003, classement qui a été annulé par le tribunal : Château Chasse-Spleen (Moulis-en-Médoc), Ch. Haut-Marbuzet (Saint-Estèphe), Ch. Labégorce Zédé(Margaux), Ch. Les Ormes-de-Pez (Saint-Estèphe), Ch. De Pez (Saint-Estèphe), Ch. Phélan-Ségur (St-Estèphe),Ch. Potensac (Médoc) et Ch. Poujeaux (Moulis-en-Médoc). La même année, seuls 247 des 490 candidats furent honorés du label “Cru bourgeois”… A noter que des ténors tels que Gloria ou Sociando-Mallet n’ont jamais voulu adhérer à l’Alliance. (DR)